Banane je te conchie et te conspue ! 

Mes sœurs et consœurs , mes toutes délicates,  mes douces au plumage moiré et j’en passe, il se trame dans notre dos , des choses innommables. 

À l’heure où j’écris ces quelques lignes et alors que le monde et l’humanité toute entière vaque à ses occupations ( la pluspart du temps sans grands intérêts , et je sais de quoi je parle ) quelques pitoyables créatures tentent de nous convaincre du retour de….oserais je l’écrire ?! …..la banane . 

OUI  pintades miennes,  vous avec bien lu : on nous  » distrait » au sens Pascalien du terme, on nous occupe avec des soucis matériels misérables, on égare  nos esprits avec des préoccupations navrantes , on nous étourdit d’informations creuses et médiocres et pendant ce temps…. La banane refait surface ! 

Tremblez Galliformes !!  L’histoire de l’humanité a prouvé en maintes occasions que c’est lorsque le monde va mal que les plus grandes catastrophes éclosent : la prise d’Orleans par les anglais dans un pays dirigé  par un Roi sans envergure ni courage ( Charles VII pour celles que ça intéresse) ,  la prise de la Bastille et la chute de la monarchie dans une France affamée et excédée , la montée du nazisme dans une Allemagne exsangue,  la naissance de  » Loft Story  » dans une nation dévastée par le chômage, et maintenant , en ce début de XXI eme Siècle : la Banane . 

Voici donc ce que certains créateurs mal intentionnés nous proposent en terme de re-visitation bananesque : 

Malgré les pompons et autres fanfreluches, probablement destinées à nous enduire d’erreur, c’est bien une banane que nous propose Nicolas Ghesquière chez Vuitton: 

 

Un modèle qui s’assume chez CELINE : aucun pompon pour cette banane qui s’affiche dans toute sa sobriété …et sa laideur! 

  

Chez KENZO, une robe ravissante ( j’adooooooore ) massacrée par une banane au style très monacal…

  
BALENCIAGA , nous propose une  » banane de nuit  » très pratique pour ranger somnifères, crème pour les pieds, boule-quiès, etc…

  

Loin des podiums , portée  par Rihana qui incarne le chic à la française ( nan je déconne ! ) la banane  n’en est que plus repoussante encore ! Vous remarquerez sur ce modèle les symboles argentés qui représentent des dollars : la banane quitte son domaine de prédilection qu’est la beauffitude pour aller dans celui de la vulgarité ….

  
Et ce n’est pas parce qu’on aborde un double C croisé qu’on devient une banana-chic ! Non madame, laide vous fûtes , laide vous resterez, toute Chanel que vous soyez! 

 

Finalement, je pense que j’ai plus d’indulgence pour la banane qui ose s’afficher au naturel , sans marque prestigieuse ni logo, sans podium ni mannequin, la banane décomplexée , celle qui  regarde droit dans les yeux le joli sac Fendi qui se balance à notre bras et lui dis, l’air narquois:   » Ouais chuis moche et je t’emmerde !  » 

  

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s